Analyses

Moisissures et qualité de l'air

Les moisissures sont des organismes omniprésents qui peuvent être retrouvés à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments. Ils font partie de l’environnement naturel et jouent un rôle important en décomposant la matière organique. Généralement, la quantité et le type de champignons retrouvés dans l’air à l’intérieur devraient être similaires ou plus bas que ceux trouvés dans l’air extérieur. Un plus grand nombre de spores retrouvées à l’intérieur pourraient indiquer qu’il y a croissance de moisissures.

Il est important de noter que les spores ne peuvent être éliminées de l’environnement intérieur. Il est donc normal de les retrouver dans l’air et dans la poussière de nos maisons. Cependant, il n’y aura pas de croissance, s’il n’y a pas d’humidité. L’humidité est le facteur le plus important qui influence la croissance de moisissures à l’intérieur. Contrôler l’humidité est donc la clé pour contrôler la croissance de la moisissure. Les moisissures n’ont pas besoin de beaucoup d’eau pour croître, seulement une petite condensation est suffisante.

Les moisissures produisent des toxines sous certaines conditions de croissances et plusieurs d’entres elles sont connues pour affecter la santé des gens. Il est cependant difficile d’établir un seuil de nombre de spores/m³ qui pourrait déclencher des symptômes chez un individu mais il est généralement accepté dans l’industrie que la croissance de champignons à l’intérieur est indésirable et inapproprié, nécessitant une action de décontamination ou autres actions appropriées afin de remédier à la situation. Si vous avez des symptômes persistants pouvant être causés par de la moisissure (sinusites chroniques, asthme, irritations des muqueuses, pneumonies, maux de tête, etc.) ou suspectez la présence de moisissure, faites appel à nos services et nous saurons regarder le problème dans son ensemble et déterminer la cause et les mesures à prendre pour y remédier.

Amiante et vermiculite

Fibres d'amiantePlusieurs minéraux contenant de l’amiante sont utilisés pour fabriquer des produits résistants, durables et ininflammables.  Avant 1990, l’amiante était principalement utilisé pour l’isolation des bâtiments et des résidences contre le froid et le bruit. On s’en servait  aussi pour l’ignifugation.

La vermiculite est un isolant  qui a été  grandement utilisé dans la construction des bâtiments et qui a de forte chance de contenir de l’amiante.  La vermiculite est de couleur brune, grise et dorée et ressemble à des cailloux variant entre 2 et 10 millimètres de diamètre. Ce minerai, lorsque chauffé à environ 1 000 °C, éclate (ou se gonfle), créant des poches d’air. C’est cette propriété, combinée au fait qu’il ne brûle pas, qui a fait de celui-ci un matériau adéquat pour l’isolation.

Si vous découvrez de la vermiculite chez vous (généralement dans l’entretoit, mais pouvant aussi se retrouver dans les murs et plafonds), il serait préférable de la faire analyser  pour savoir si elle contient de l’amiante, car on ne peut se fier simplement à son aspect ou à son année d’installation pour le savoir.

Outre la vermiculite, il est possible de retrouver de l’amiante dans des matériaux comme  le ciment, le plâtre, les tuiles de plancher et de plafond ainsi que le revêtement mural des résidences.

L’inhalation de fibres d’amiante peut causer des problèmes de santé chez certaines personnes exposées, comme le mésothéliome (cancer de la paroi thoracique ou de la cavité abdominale), le cancer du poumon et l’amiantose (formation, dans les poumons, de tissu cicatriciel qui gêne la respiration).  Il est important de savoir cependant que l’amiante présente un danger pour la santé lorsque les fibres d’amiante sont remuées et se retrouvent dans l’air. En d’autres mots, l’amiante pose un risque pour la santé seulement lorsque des fibres sont en suspension dans l’air et que les gens les respirent. Des fibres peuvent être libérées dans l’air lorsque des produits contenant de l’amiante se décomposent. Cette libération peut se produire suite à la détérioration du matériau ou lorsque celui-ci est coupé ou remué lors de rénovations par exemple.

La meilleure façon de réduire le risque d’exposition à l’amiante est d’éviter de déplacer l’isolant de vermiculite de quelque façon que ce soit. Si l’isolant est confiné et absent de l’air ambiant, le risque est minime.

Si vous croyez que votre maison ou entreprise contient de l’isolant à base de vermiculite ou une autre source pouvant contenir des fibres d’amiante , n’hésitez pas à faire appel à nos experts qui effectueront l’échantillonnage qui sera ensuite analysé par un laboratoire accrédité pour l’identification des fibres d’amiante.

Les échantillons d’isolant de vermiculite peuvent aussi être apportés à nos bureaux. Cependant, l’échantillonnage effectué par un de nos professionnels certifiés assure la qualité de l’échantillon ainsi que la traçabilité de celui-ci évitant ainsi d’avoir à procéder de nouveau à l’échantillonnage.

Pyrite

La pyrite (FeS2) est un minéral très commun retrouvé dans la plupart des types de roches utilisées comme pierre de remblai pour les constructions résidentielles.  Au contact de l’humidité et de l’oxygène, elle s’oxyde et produit de l’acide sulfurique.  Lorsque ce phénomène se produit en dessous d’une fondation, il peut provoquer le gonflement du remblai causant le soulèvement de la dalle ainsi que les cloisons qui y sont appuyées.  Le phénomène de l’oxydation de la pyrite cause également la dégradation et le gonflement du béton lui-même étant responsable de soulèvement importants pouvant causer des dommages perceptibles à l’étage supérieur au niveau des planchers et des cloisons intérieures.

Notre équipe de spécialistes réalisera un test visant à identifier la matrice constituant le remblai et à analyser le potentiel d’expansion de cette dernière.

Comme la pyrite se retrouve fréquemment dans le substrat rocheux , le but du test ne vise pas à déterminer la quantité de pyrite, mais plutôt la qualité du remblai et son potentiel de gonflement.

Tel que recommandé par la SCHL et la SHQ, tous nos tests et analyses sont faites selon le Protocole (CTQ-M200).

Formaldéhyde et MIUF

Le formaldéhyde est un gaz incolore que l’on retrouve communément dans l’air intérieur des résidences.  Il peut être émis par les matériaux de construction et le mobilier, particulièrement ceux fabriqués à partir de produits en bois aggloméré contenant des adhésifs à base d’urée formaldéhyde.  On peut aussi en retrouver dans plusieurs produits de consommation (papier, cosmétiques, détergents, résines, tapis, agent de conservation, MIUF, etc.).  Il est également un sous-produit de la combustion et peut s’infiltrer dans l’air intérieur à partir de sources comme la fumée de tabac, les gaz d’échappement, les foyers et les poêles à bois, ainsi que les appareils à gaz ou à mazout dont le système d’évacuation est défectueux.  On peut trouver du formaldéhyde dans l’air de la plupart, sinon de tous les foyers. Cependant, ses niveaux sont en général inférieurs à ceux recommandés par Santé Canada. Le niveau de formaldéhyde peut être inquiétant pour les personnes atteintes de problèmes respiratoires (comme les enfants asthmatiques) lorsqu’une nouvelle demeure vient d’être construite ou rénovée, car c’est généralement à ce moment que les niveaux de formaldéhyde sont les plus élevés.

Le formaldéhyde exogène est un irritant qui s’introduit dans le corps humain par ingestion, inhalation et par voie cutanée.  Le formaldéhyde, étant très soluble dans l’eau, est facilement absorbé par les voies respiratoires supérieures et par le tractus gastro-intestinal.  L’exposition à des concentrations élevées de formaldéhyde peut causer des sensations de brûlure aux yeux, au nez et à la gorge. L’exposition à long terme à des concentrations modérées de formaldéhyde (à des niveaux plus faibles que ceux qui causent des irritations) peut également être reliée à des problèmes respiratoires, surtout chez les enfants asthmatiques.  Bien que le formaldéhyde soit une substance cancérogène reconnue, les probabilités de développer un cancer suite à une exposition au niveau de formaldéhyde que l’on retrouve dans les foyers au Canada sont pratiquement nulles.

La MIUF, injectée sous forme de mousse et qui sert à isoler les bâtiments, est interdite au Canada depuis décembre 1980 en vertu de la Loi sur les produits dangereux (LPD).  La MIUF a été interdite en raison des concentrations élevées de formaldéhyde libérées pendant son installation, ainsi que des émanations continues de gaz en cas de mauvaise installation.  La quantité de formaldéhyde libérée par la MIUF était très élevée lors de l’installation et diminuait avec le temps.  Par conséquent, la MIUF installée avant 1980 a peu de répercussions sur les concentrations de formaldéhyde dans l’air intérieur aujourd’hui. Par contre, la MIUF qui entre en contact avec de l’eau ou de l’humidité pourrait se dégrader et libérer plus de formaldéhyde.  La MIUF humide ou en voie de détérioration doit être enlevée par un spécialiste et la source du problème d’humidité éliminée.

Notre équipe de spécialistes peut déterminer le ou les taux de formaldéhyde que l’on retrouve dans votre résidence, identifier la ou les sources de la problématique et vous donner les recommandations nécessaires afin de corriger la situation.

Contaminants chimiques et Composés organiques volatils (COV)

Les Composés Organiques Volatils (COV) sont des substances formées d’au moins un atome de carbone et un d’hydrogène. Retrouvés à l’état gazeux dans l’atmosphère, plusieurs de ces composés participent aux réactions photochimiques responsables de la formation de l’ozone troposphérique, alors que d’autres, tels que le benzène et le formaldéhyde, sont considérés comme toxiques et peuvent avoir un impact sur la santé de la population.

Les COV affectent la qualité de l’air à l’intérieur des maisons. Ces polluants se retrouvent notamment dans les matériaux de construction, de décoration, produits ménagers tels que les récurrents, les cosmétiques, les parfums d’ambiances et autres produits odorants. Les COV se libèrent lentement et c’est dans la maison qu’ils se concentrent le plus étant donné qu’ils restent emprisonnés . L’air intérieur d’une maison peut être jusqu’à huit fois plus pollué que l’air extérieur. À titre d’exemple, une armoire de cuisine peut générer des émanations d’urée de formaldéhyde pour une durée allant de 5 à 7 ans!

En fortes concentrations, les COV peuvent causer différents symptômes comme des maux de tête, des nausées, des vomissements, des étourdissements, de la fatigue, de l’irritabilité, un sentiment de sécheresse, de l’asthme et des cancers dans les cas extrêmes, etc. Parfois, certaines personnes peuvent même avoir des intolérances ou des allergies à certains d’entre eux les rendant sensibles même à de faibles teneurs de contaminants chimiques dans l’air.

Nos spécialistes peuvent faire l’analyse et l’expertise de la qualité de l’air de votre maison, identifier le ou les polluants s’il y a lieu et vous donner les recommandations nécessaires afin de remédier à la situation.

Radon

Le radon est un gaz radioactif d’origine naturelle qui provient de la désintégration de l’uranium présent dans le sol, les roches et l’eau. C’est un gaz inodore, incolore et sans goût,  donc impossible à détecter par les sens.  Par contre, on peut facilement le déceler grâce aux appareils de mesure du radon.

On retrouve le radon partout à la surface du globe. Nous sommes donc quotidiennement exposés à celui-ci de manière non uniforme.  Lorsque le radon présent dans le sol est libéré dans l’atmosphère, il se mélange à l’air frais, produisant ainsi des concentrations trop faibles pour être préoccupantes. Lorsque le radon s’infiltre dans un espace clos telle une maison, il peut s’accumuler à des concentrations élevées et représenter alors une préoccupation pour la santé.

Le radon peut s’infiltrer n’importe où dès qu’il y a une ouverture entre le sol et la maison.  Il peut donc s’infiltrer par les fissures dans les murs de fondation et les dalles de plancher, les joints de construction, les ouvertures autour des branchements et des poteaux de soutien, les puits de fenêtre, les siphons de sol, les puisards et les cavités dans les murs.  Bien que généralement moins préoccupant, le dégazage de radon dissous dans l’eau constitue une autre source potentielle de radon dans les maisons possédant des puits d’eau souterraine provenant de l’eau et des matériaux de construction.

Le seul risque connu pour la santé associé à l’exposition de longue durée au radon est un risque accru de développer un cancer du poumon.  Le niveau de risque dépend de la concentration de radon et la durée de l’exposition. Aussi, les risque de développer un cancer des poumons augmentent si la personne exposée fume.

Notre équipe de spécialistes peut s’occuper de venir installer un appareil de détection du radon, analyser les résultats, les interpréter et vous donner les recommandations à apporter à votre bâtiment pour régler le problème (si nécessaire).

Ocre ferreuse

Ce service sera offert sous peu.

Système de ventilation CVAC

Ce service sera offert sous peu.

NADCA

Ce service sera offert sous peu.

Air comprimé respirable

Ce service sera offert sous peu.

LEED

Ce service sera offert sous peu.

Service conseil scientifique

Quelque soit le problème qui affecte votre bâtiment, votre environnement de vie ou de travail, notre équipe de scientifiques vous offre l’expertise et le support nécessaires pour vous aider à trouver, comprendre et régler votre problématique.  Pour tous conseils ou analyses scientifiques (microbiologiques ou chimiques), n’hésitez pas à communiquer avec nous.

En faisant appel à nos services, vous ne recevrez pas seulement un certificat d’analyse mais aussi notre expertise avec l’interprétation des résultats, des recommandations claires et l’accompagnement nécessaire afin de régler votre situation le plus rapidement possible.

Expertises

Toiture

La toiture est l’une des composantes les plus importantes créant une barrière entre l’extérieur et l’intérieur de votre bâtiment protégeant ce dernier contre les intempéries. En surcroît, les toitures au Québec sont exposées à de rudes conditions climatiques qui peuvent endommager les différents constituants et son système d’étanchéité, entre autres les types de revêtement tels que; les recouvrements de bardeaux d’asphalte, recouvrements en tôle d’acier, membranes multicouches et recouvrements de gravier, membranes élastomères, membranes monocouches (TPO, EPDM, etc.), toitures inversées et les toitures vertes.

Lorsque nous faisons une expertise en toiture, en plus d’inspecter son revêtement, nous analysons les différents éléments constituant le toit (la membrane, les solins, les contre-solins, les soffites, les aérateurs de toiture, les pentes de drainage, les drains d’évacuation, les joints d’étanchéité, l’isolation, les gouttières, etc.)

Il est recommandé de procéder à une inspection préventive de la toiture lorsqu’elle est âgée de 10 ans ou plus afin de s’assurer de l’intégrité de son système d’étanchéité car une déficience avec l’un de ses éléments pourrait compromettre la durée de vie utile prévue à l’origine qui est généralement entre 20 et 30 ans.

Infiltration d'eau

Toute infiltration d’eau à l’intérieur peut mener à une dégradation de votre bâtiment et causer des dommages aux biens à l’intérieur de celui-ci. Cela peut aussi créer la formation d’humidité excessive causant des moisissures et autres bactéries dans les composantes de l’enveloppe extérieure du bâtiment ou à l’intérieur de celui-ci affectant la qualité de l’air et la santé des occupants de la maison. Il est donc primordial de s’assurer de l’étanchéité de l’enveloppe du bâtiment servant à isoler l’intérieur du climat extérieur et des intempéries : dalle de béton sur sol, fondation (membrane d’étanchéité, système de drainage), murs extérieurs (parement, isolation, coupe-vapeur, par air, etc.) portes et fenêtres, joints d’étanchéité, scellements, solins, puits de lumière, toiture, car toutes ouvertures dans l’enveloppe du bâtiment deviennent des endroits critiques pour l’infiltration d’eau, d’air et de vapeur d’eau.

Si vous remarquez une infiltration d’eau dans votre bâtiment ou une fissure dans ses fondations, faites appel à nos experts qui seront en mesure de localiser la source de l’infiltration et déterminer la cause à l’origine afin de vous donner des recommandations sur les travaux à exécuter pour corriger la situation.

Thermographie

La thermographie est une technique de pointe qui consiste à relever et analyser les variations de température de surface de différents éléments à l’aide d’une caméra thermique à infrarouge. Cela permet de faire un diagnostic sur l’état de plusieurs systèmes du bâtiment tels que la discontinuité du par air, le manque d’isolant, les problèmes électriques, mécaniques ou thermiques, sans contact et sans destruction. Cette technique d’inspection permet également d’évaluer l’étanchéité et les infiltrations d’eau ou d’humidité du système de la toiture ainsi que des différentes composantes de l’enveloppe d’un bâtiment.

A cet égard, il est préférable de réaliser une thermographie dans un environnement avec un différentiel de température de 10°C ou plus entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. Par ce fait, il sera donc plus facile d’obtenir une image claire des variations de température afin de détecter les zones problématiques.

Nos experts feront une inspection thermographique de votre bâtiment avec photos (thermogramme). Nous ferons ensuite l’analyse des clichés et vous remettront un rapport des résultats avec recommandations et mesures correctives.

Infiltrométrie

Le test d’infiltrométrie peut être exécuté afin de faire l’évaluation énergétique ou pour déceler les points faibles favorisant le passage de l’air et de l’humidité du bâtiment. Avec l’aide d’un infiltromètre lié à un ventilateur, le bâtiment est soumis à une pression négative, ce qui permet à l’ingénieur de recueillir des données de l’étanchéité à l’air, de localiser précisément les sources de fuites et d’évaluer leur importance.

Les mouvements d’air non contrôlés d’un bâtiment créent plusieurs problèmes dont des inflations de coûts de chauffage. Ces mêmes fuites d’air rendent les habitations inconfortables, diminuent leur efficacité énergétique et peuvent être la source de détérioration prématurée de ses compositions. Autrement dit, l’infiltrométrie est un moyen profitable de s’assurer de l’étanchéité d’un bâtiment par le scellement des fuites d’air.

Plans et devis de structure

Les éléments structuraux participent à la descente au sol des charges. La composition de chacun de ces éléments crée donc un système mieux connu sous le nom de structure. Toutes les autres composantes d’un bâtiment servent à protéger la structure ainsi qu’à offrir un confort intérieur.

Les plans et devis de structure sont obligatoires pour toute nouvelle construction, agrandissement, modification d’un bâtiment existant ou pour une rénovation et doivent être rédigés par un ingénieur qualifié. Ces plans et devis incluent tous les éléments porteurs tels que les poutres, colonnes, murs porteurs, murs mitoyens, dalles structurales, murs de soutènement, toiture et charpente. Ces documents incluent tous les dessins, les détails des travaux à entreprendre et des matériaux à utiliser, afin de prévenir les erreurs lors de l’exécution des travaux dans le but de réaliser votre projet sans embûche. Le cœur de votre projet est sa structure. Il demeure donc important de remettre son projet entre de bonnes mains.

Que ce soit pour un projet résidentiel, commercial ou industriel, une structure de bois, d’acier ou de béton, un projet de rénovation, de reconstruction, de modification, de correction, de réhabilitation ou simplement d’inspection, il nous fera plaisir d’amener votre projet à terme, selon vos demandes et à votre satisfaction.

Vice caché et expertise légale

Vous venez d’acquérir une propriété et faites face à un vice caché ou un vice de construction pour lequel une action en cour peut être requise?  Faites appel à B2 LAB inc.  Notre équipe de spécialistes regroupant ingénieurs et scientifiques suivent une démarche rigoureuse afin de vous accompagner et vous aider à régler votre situation.

Nous offrons un service complet comprenant une inspection exhaustive de votre bâtiment exécutée par un ingénieur en construction et des analyses scientifiques de qualité faites à partir de laboratoires accrédités et reconnus.  Un rapport complet vous sera remis comprenant les observations (photos et/ou vidéos), les certificats d’analyses avec interprétations, ainsi que les recommandations avec références au code du bâtiment et/ou aux différents standards de l’industrie, afin de vous aider pour tout recours en justice.

Après sinistre

Lorsqu’un bâtiment fait l’objet d’un sinistre (infiltration d’eau, inondation, incendie, vents extrêmes, accumulation de neige excessive sur la toiture), l’expertise d’un ingénieur devient un atout non négligeable à l’inspection ainsi qu’à l’évaluation d’un bâtiment et de ses fondations. Lorsqu’une telle situation survient, faites appel à nos professionnels afin d’inspecter et d’évaluer l’intégrité de votre bâtiment tant au niveau structural qu’au niveau de ses composantes. Nous vous remettrons un rapport dans lequel sera décrit la meilleure alternative à prendre dans le cas où des correctifs seraient nécessaires. Une certification d’ingénieur vous sera remise à la fin du mandat attestant la conformité des travaux exécutés.

Drains français

La fonction des drains français est de capter les eaux à proximité des fondations afin de les éloigner du bâtiment de façon à empêcher l’infiltration par les fissures et ouvertures, par le transfert d’humidité ou par pression d’eau aussi appelée pression interstitielle.

Un drain bouché ou inexistant peut avoir de graves conséquences sur le bien-être des occupants et du bâtiment. Les fondations sont à l’origine de la stabilité d’un bâtiment, il est donc primordial de permettre leur assèchement. L’accumulation d’eau cause la détérioration prématurée du solage, l’infiltration d’eau, le soulèvement des fondations ainsi que la prolifération de bactéries et de moisissures.

Les problèmes de drainage sont parmi les vices cachés les plus fréquents puisqu’ils ne sont pas facilement accessibles. Lors de l’achat d’un bien immobilier, ou bien en cas de doute, l’inspection de drains français est fortement recommandée. Cette expertise est effectuée à l’aide d’une caméra couleur haute définition qui permet de vérifier l’état des drains, les endroits exacts où se trouvent les détériorations et leur nature (développement d’ocre ferreux, présence de dénivelés, d’eau stagnante, de racines, de branchement inadéquat, accumulation de dépôts, défectuosité du clapet etc.). L’ingénieur expert sera donc en mesure de fournir les meilleures recommandations à votre problème, que ce soit par un simple nettoyage, une réparation ponctuelle, un remplacement partiel ou total des drains français. Par contre, il est possible qu’une ou des excavations ciblées s’avèrent nécessaires afin de déterminer ou d’expliquer précisément les causes des anomalies observées lors du visionnement intérieur des drains. Nos experts en fondations sauront vous donner des conseils pratiques et avisés sur l’état des drains.

Service de génie conseil

Ce service sera offert sous peu.

Besoin de plus d'information ?
Laissez-nous un message et il nous fera plaisir de répondre à vos questions.
 
 
 
© 2017 B² LAB inc. - Tous droits réservés.